Simulateur Train Director

>


Manuel de l'utilisateur
Version 1.19
[Ecran Principal]   [La simulation]   [L’éditeur]   [Les itinéraires]   [Les horaires]  
L’éditeur

Lorsque l’utilisateur aura pris de l’expérience dans la gestion d’une ligne ou d’une gare lorsque le trafic est intense, Il sera possible de commencer à s’initier à l’utilisation de l’éditeur de tracé soit pour modifier un itinéraire existant, soit pour créer ses propres itinéraires.

En cliquant sur le menu "Edit+Edit", sous la barre des boutons apparaît une série de

Rail horizontal

Rail vertical

Aiguillage horizontal

Aiguillage "Anglais"

Signal de protection

Signal de block automatique

Pour placer un type de rail sur le tracé, il faut sélectionner le modèle désiré et le placer sur le tracé en cliquant à l’endroit désiré. Il est conseillé de dessiner auparavant sur papier le tracé afin de pouvoir prévoir assez d’espace pour toutes les voies et signaux.

Le bouton  Permettra d’effacer un élément de voie du tracé.
Le bouton  représente un quai ou un bâtiment de gare. Son utilité est purement décorative et il n’intervient en rien sur la marche des trains.

Le bouton représentant un appareil photographique  sert à placer des images créées par l’utilisateur. Ces images doivent être au format .xpm. Pour spécifier le nom du fichier, il est nécessaire d’ouvrir la boite de dialogue de l’élément en cliquant sur celui ci avec le bouton droit. et insérer le nom du fichier dans la case de saisie "Station". Pour créer le fichier .xpm, on peut utiliser n’importe quel éditeur d’icônes comme par exemple  Icon Collector Graphics Editor pour Windows avec lequel on peut aussi convertir des icônes au format .bmp ou xpaint sous Linux (fournis avec les serveurs X) .

Les boutons  permettent de places des textes. pour modifier le texte, on clique sur l’élément, après l’avoir placé sur le tracé, avec le bouton droit sur la première lettre du texte. Une boite de dialogue apparaît permettant de saisir le texte voulu.

La fonction des boutons "Link..." et "...to..." mérite une description particulière. Ces deux boutons servent à réunir entre eux ("Linker") des points particuliers du tracé. Leur mode de fonctionnement est très simple. Il faut d’abord cliquer sur le bouton , puis sur le premier objet que l’on veut réunir ensuite, il faut sélectionner le bouton ; puis sur cliquer sur l’autre objet à réunir. Le programme sélectionnera de lui-même à nouveau le bouton "Link..." pour indiquer que la réunion des deux objets s’est effectués correctement.
Plus précisément :

Pour accélérer la création des tracés, il est possible de créer des éléments standards et de les insérer par la suite à plusieurs reprises dans le tracé. Ces macro sont en réalité des mini tracé qui seront réalisé et sauvegardé sur disque à l’aide de l’éditeur de la même façon qu’un tracé normal.
Pour utiliser une macro, il faut avant tout sélectionner la macro voulu en cliquant sur le bouton . Le fichier contenant les données de la macro devra être sélectionné, le programme sélectionnera automatiquement le bouton , pour indiquer à l’utilisateur qu’il doit placer la macro sélectionné à la position désiré du tracé. A partir de là, tant qu’aucun autre bouton ne sera pas sélectionné, il sera possible d’insérer la macro autant de fois qu’on le désire en cliquant dans le tracé. Toutes les caractéristiques des éléments de la macro (signaux, link, etc.) seront également placées
Un exemple typique est la construction de plusieurs cantons d’un block automatique d’une voie double ou d’une série de gare avec voie d’évitement sur une ligne à voie unique.
Pour créer une macro, il suffit de partir d’un tracé vide et de placer les éléments comme pour un tracé normal. la seule règle à bien respecter est de débuter le dessin le plus près possible de l’angle supérieur gauche (coordonnée 0,0)
 

Après avoir placé et réunis entre eux tous les éléments de la ligne, il est nécessaire de définir la longueur et la vitesse maxi pro les différents blocs de la ligne, De manière à ce que les trains parcourent ceux ci en un temps déterminé. Pour cela, il suffit de cliquer avec le bouton droit sur l’élément de la ligne pour lequel on désire spécifier la longueur et/ou la vitesse maxi. Une boite de dialogue apparaît comportant les caractéristiques de l’élément qu’il sera ainsi possible de modifier

Si un texte est saisi dans le champ "Station", cet élément de la ligne sera identifié comme étant une gare c’est à dire un endroit ou les trains peuvent s’arrêter quel que soit l’état du signal suivant. A cet endroit, sera enregistré l’arrivé et le départ d’un train en fonction de l’horaire définit.
Dans le champ "Speed" il est possible de saisir 4 vitesses en fonction du type de train. Les trains de type 1 (voir création des horaires) utiliseront la première vitesse limite, les trains de type 2 la seconde vitesse maxi et ainsi de suite. Si une seule vitesse est indiquée, tous les trains respecteront cette limitation. les vitesses doivent être séparées par une barre oblique (ex : 140/120/100/80).
Les champs "Linked to west" et "Linked to east" indique si l’élément à été linké à un autre à l’aide des boutons "Link..." et "...to...". Quelque fois il est utile de saisir ces données manuellement ou si on veut supprimer un link, on insère 0,0.
 

Lorsque le tracé est dessiné, que les entrées, les sorties, les signaux, les aiguilles sont réunies, que les gares sont définies, la longueur et la vitesse des blocs de ligne ont été définie, il est possible de sauvegarder le tracé à l’aide de la commende "Edit+Save".

Si on ne désire pas garder le tracé, et repartir de zéro, on utilisera la commande "Edit+New".  


4 juillet 2005
  • Contacter l'auteur
  • Haut de page

    Les dessins de matriel ferroviaire prsent sur ce site ont t cr par Marc Le Gad http://perso.wanadoo.fr/mlgtraffic et sont donc sa proprit.